Désarchivage

Si le papier reste le support N°1 en entreprise, les cartons d’archives sont encombrants. Pour éviter de remplir des salles entières, les entreprises numérisent leurs dossiers. Comment s’en débarrasser ? Comment sont-elles recyclées ? Et chez CKFD environnement, comment ça marche ?

Image

Pourquoi des archives ?

Un registre de l’époque napoléonienne ou un échange d’email ont un point commun, ce sont des documents d’archives. Les documents des organismes publics chargés d’une mission de service public sont des « archives publiques ». Les comptes d’une entreprise privée, une correspondance familiale sont des « archives privées ».
Tous les documents sont stockés depuis bien longtemps dans des cartons et encombrent des salles entières.

Situation du désarchivage

La numérisation des données permet de vider les salles d’archives et de conserver les données confidentielles. Le pourcentage de fibres recyclées dans le papier s’élevait à 66% en 2014, ce qui correspond à 5,4 millions de tonnes.

Collecte et recyclage

Les techniciens CKFD interviennent sur votre site avec un camion adapté à votre situation. Une fois massifiées, grâce à nos véhicules géolocalisés sur des circuits courts, le papier et le carton sont alors mis en balles dans nos entrepôts de Gennevilliers pour être acheminées vers des valorisateurs certifiés. Les filières officielles que nous utilisons sont en effet validées par Citéo.

Chiffre clé

100

% de l’ensemble de vos dossiers passés par CKFD demeurent confidentiels.

A savoir

Les fibres qui composent le papier et le carton de vos archives confidentielles sont transformés en matière première secondaire.
En recyclant 1 tonne de papier, on économise près de 2,5 tonnes de bois. 40% de la production de papier et carton sont destinés au marché de l’emballage.

Devis simplifié

En soumettant ce formulaire j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la relation commerciale qui peut en découler.

Appelez-nous au 01 47 37 35 05